Louis Calaferte est un écrivain, un poète, volontairement en marge du système.

né en 1928, mort en 1994, il a produit une œuvre d'écorché, entre révolte et décadence, entre cri et pleurs. Poète maudit, volontairement en retrait, hors d'un monde qu'il décrivait sans détours, Il aurait pu figurer sans le texte de Verlaine si il avait daigné naître quelques siècles plus tôt.

Il faut lire cet auteur hors norme.


Elle est à genoux.
Des coups de poing.
Des coups de pied.
On lui crache dessus.
Un homme la tient par les épaules.
Un homme a une tondeuse à la main.
L'homme tond la femme à genoux.
Les gens crient de joie.
Les cheveux tombent autour de la femme.
La femme pleure.
Les gens crient saleté.
La femme ferme les yeux.
La femme est tondue.
L'homme lui donne des coups de tondeuse sur la tête.
La tête saigne.
Saleté fous le camp.
La femme se relève comme elle peut.
La femme reçoit des coups de pied.
La femme saigne.
La femme est huée.
La femme se met un foulard sur la tête.
Les femmes lui arrachent son foulard.
On tond des femmes partout.