Paul Celan est un poète roumain de langue allemande, né en 1920 dans une famllle juive, et mort en 1950 a Paris.
Ses deux parents sont mort dans un camp d'internement, son père du typhus et sa mère ayant été exécutée d'une balle dans la nuque. Le poète est quand a lui envoyé dans un camps de travail. Il sera libéré par les russes en 1944.
Après la guerre, il fuit la Roumanie, pour s'installer d'abord a Vienne, puis a Paris ou il travaillera comme traducteur allemand a l'école normale supérieure.
A partir de 1965, il est plusieurs fois interné en hôpital psychiatrique. 
Il se suicide en 1970, en se jetant dans la scène du pont Mirabeau, celui là même que chanta Apollinaire.


Fugue de la mort
Lait noir de l'aube nous le buvons le soir
le buvons à midi et le matin nous le buvons la nuit
nous buvons et buvons
nous creusons dans le ciel une tombe où l'on n'est pas serré
Un homme habite la maison il joue avec les serpents il écrit
il écrit quand il va faire noir en Allemagne Margarete tes cheveux d'or
écrit ces mots s'avance sur le seuil et les étoiles tressaillent il siffle ses grands chiens
il siffle il fait sortir ses juifs et creuser dans la terre une tombe
il nous commande allons jouez pour qu'on danse

Lait noir de l'aube nous te buvons la nuit
te buvons le matin puis à midi nous te buvons le soir
nous buvons et buvons
Un homme habite la maison il joue avec les serpents il écrit
il écrit quand il va faire noir en Allemagne Margarete tes cheveux d'or
Tes cheveux cendre Sulamith nous creusons dans le ciel une tombe où l'on n'est pas serré

Il crie enfoncez plus vos bêches dans la terre vous autres et vous chantez jouez
il attrape le fer à sa centure il le brandit ses yeux sont bleus
enfoncez plus les bêches vous autres et vous jouez encore pour qu'on danse

Lait noir de l'aube nous te buvons la nuit
te buvons à midi et le matin nous te buvons le soir
nous buvons et buvons
un homme habite la maison Margarete tes cheveux d'or
tes cheveux cendre Sulamith il joue avec les serpents

Il crie jouez plus douce la mort la mort est un maître d'Allemagne
il crie plus sombres les archets et votre fumée montera vers le ciel
vous aurez une tombe alors dans les nuages où l'on n'est pas serré

Lait noir de l'aube nous te buvons la nuit
te buvons à midi la mort est un maître d'Allemagne
nous te buvons le soir et le matin nous buvons et buvons
la mort est un maître d'Allemagne son oeil est bleu
il t'atteint d'une balle de plomb il ne te manque pas
un homme habite la maison Margarete tes cheveux d'or
il lance ses grands chiens sur nous il nous offre une tombe dans le ciel
il joue les serpents et rêve la mort est un maître d'Allemagne

Tes cheveux d'or Margarete
Tes cheveux cendre Sulamith

Bucarest, 1945.