Primo Levi est un écrivain juif italien ayant survécu a la Shoah.

Ce poème est l'introduction de son premier roman "Si c'est un homme". Un texte autobiographique racontant son expérience des camps d'extermination.
Un texte dont on ne sort pas indemne et dont je conseille fortement la lecture. Le récit bouleversant est transcendé par le talent de l'auteur.
Primo Levi a été un témoin direct de l'horreur dont l'homme est malheureusement capable, ce poème placé en exergue du roman est là pour nous rappeler qu'il ne faut pas oublier.




plevi.jpg
Vous qui vivez en toute quiétude
Bien au chaud dans vos maisons,
Vous qui trouvez le soir en rentrant
La table mise et des visages amis,
Considérez si c' est un homme
Que celui qui peine dans la boue,
Qui ne connaît pas de repos,
Qui se bat pour un quignon de pain,
Qui meurt pour un oui pour un non.
Considérez si c'est une femme
Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux
Et jusqu'à la force de se souvenir,
Les yeux vides et le sein froid
Comme une grenouille en hiver.
N'oubliez pas que cela fut,
Non, ne l'oubliez pas :
Gravez ces mots dans votre -cœur.
Pensez-y chez vous, dans la rue,
En vous couchant, en vous levant ;
Répétez-les à vos enfants.4
Ou que votre maison s'écroule,
Que la maladie vous accable,
Que vos enfants se détournent de vous.

Turin, Janvier 1947, Primo Levi