Saadi_2.gif


La grandeur d'âme est dans la générosité;
la noblesse de l'âme est dans la modestie;
donc, de tout être humain, qui n'a point l'un et l'autre
la disparition vaut mieux que l'existence.
Ô toi qui vit dans le bien-être et l'abondance,
ne te laisse donc point séduire par ce monde!
La possibilité d'être éternellement
devient inconcevable à l'étape où tu es.
Toi qui te trouve dans l'extrême pauvreté
et dans le désarroi, patience! L'existence
faite de quelques jours comptés, aura sa fin.
C'est le même soleil -source éclairant le monde
aujourd'hui, que celui qui jadis resplendit
sur les lieux du repos des peuples légendaires.
Et ne vois-tu donc pas que la terre d'Egypte
nous rend toujours joyeux, et cependant recouvre
les corps des Pharaons et de leurs légions?
Tous les biens d'ici-bas n'ont pas telle valeur
qu'ils nous dirigent vers l'envie, ô mon cher frère!
L'envieux ne durera n'ont plus que l'envié.
Ne détruis donc pas ta valeur par des pêchés et des hochets,
si tu as solide croyance en la journée du Jugement,
quand tu élèveras tes mains vers le Seigneur
clément et miséricordieux, Celui qui pardonne et qui aime,
Lui qui est adoré de la terre aux Pléiades
par litanie, prière et prosternation.

(extrait de l'anthologie de la poésie persane)