Vincent Voiture est un poète du XVIIe siècle, contemporain de Richelieu et de Louis XIII.
Il était un courtisan, fils d'un marchand de vins, il gagna la faveur de Gaston d'Orléans, frère du roi.
Il passa sa vie dans divers poste qu'aujourd'hui on qualifieraient de maître d'hotel ou maître de cérémonie.
Sa poésie, qu'il refusa de publier de son vivant, est liée au mouvement littéraire et culturel appelé "préciosité", celui la même que Molière aimait tant railler.

Le poème qui suit bien que très représentatif de ce mouvement mondain, sonne d'une façon très moderne et n'a rien perdu de son charme malgré les siècle écoulés




vincent_voiture_1.jpgLes demoiselles de ce temps
Ont depuis peu beaucoup d’amants;
On dit qu’il n’en manque à personne,
L’année est bonne.

Nous avons vu les ans passés
Que les galants étaient glacés;
Mais maintenant tant en foisonne,
L’année est bonne.

Le temps n’est pas bien loin encor
Qu’ils se vendaient au poids de l’or,
Et pour le présent on les donne,
L’année est bonne.

Le soleil de nous rapproché
Rend le monde plus échauffé;
L’amour règne, le sang bouillonne,
L’année est bonne.