Anybal le chacal était d'un naturel curieux. Il décida donc d'aller faire un tour à MeilleursLand.
Au début, rien ne semblait différent de son monde, de sa ville (la Ville Bidon)ou se traine des millions de survivants.
Les rues étaient les mêmes, les couloirs du métro était emplis de gens pressés qui croyaient pourvoir sortir un jour la tête de l'eau alors que les Maitres les dominaient chaque jour un peu plus.

Puis, il vit les affiches, il entendit les radios, les télévisions :
  • Les unes parlaient de la meilleur nourriture du monde
  • d'autres des meilleurs vins
  • de la meilleure armée, des meilleurs chars (les Leux Clair)
  • de la meilleure police, des matraques que tous voulaient acheter
  • de la meilleure facon de vivre malgré le fort taux de suicide
  • des produits de luxe que tous leur enviaient
  • du système social, juste et équilibré, le meilleur quoi !
  • etc....
Il regarda de plus près les habitants de cette étrange contrée.
Rien ne semblait les distinguer de ceux qu'il cotoyait difficilement à la Ville Bidon si ce n'est le regard, fou de haine, apeuré, scrutant le voisin, discrètement.
Tous semblaient l'observer, tous fuyait son regard.
Il se dit qu'il était trop dur d'être habitant de MeilleursLand, il rejoignit sa caravane dans la banlieue de la Ville Bidon, bien décider à y trouver le bonheur, même si ce n'était pas le meilleurs du monde !