La-Lumiere-du-Coeur-990x556.jpg

j'accorderai ma lyre,
au son du zéphyre
qui remue les rameaux,
au bord des rives,
ou les âmes plaintives,
se mirent dans les eaux ;

Tu entendras la joie qui anime,
les sentiments sublimes,
qui m'élève vers les cieux,
tu verras mon coeur qui s'envole,
au son de tes paroles,
et les larmes de joie dans mes yeux ;

tu sauras que la douce harmonie,
de ta presence qui m'épanouit
tu sauras que l'amour,
n'est pas pour moi une image,
qu'il chassera à jamais les nuages
jusqu'au dernier de tes jours :

Je chasserais les doutes qui sommeillent,
ceux qui murmurent auprès de tes oreilles
leurs sombres accords,
et qui parfois te plongent,
dans d'affreux songes
et te font passer dans l'autre bord.

je serai ta lumière
celle qui ouvre tes paupières
Je serais ton amour
celui qui elèvera ton âme
Qui allumera la flamme
jusqu'a ton dernier jour.